https://www.disruptcampusnantes.com/medias/photo/1633294392439_1633446156144-jpeg
  • Le 06 octobre 2021
    false false

Après une semaine intense de Disrupt‘ Week, 12 étudiant·e·s ont participé au Start-up Week-end de Nantes pour faire l’expérience d’un marathon créatif. Deux jours encore riches en émotions, rencontres et projets !

Start-up Week-end 2021

Le Start-Up Week-end à Nantes

Cette année, le Start-up Week-end s’est déroulé au Palace, espace de coworking, d’entrepreneuriat et d’innovation dans le centre de Nantes, qui fait partie du réseau ici-lundi.

Du 1er au 3 octobre, 10 équipes se sont formées et ont travaillé à la création d’un projet, de l’idée au pitch. Ce fut l’occasion de faire l’expérience d’un projet entrepreneurial en accéléré dans un cadre bienveillant : trouver une équipe, créer un premier prototype, valider un business model, se tromper, pivoter… tout cela en un week-end !
Les participant·e·s ont pu aborder des thématiques aussi diverses que la déconnexion, la gamification des formations professionnelles, le recrutement des entreprises par les compétences plutôt que les diplômes ou encore un mono produit gourmand dédié aux sportifs. Ils·elles étaient accompagné·es de coachs et mentors issus de l’écosystème nantais pour les conseiller et les motiver.

Dimanche soir, chaque équipe avait 5 minutes pour pitcher son projet devant un jury d’entrepreneurs·seuses expérimenté·e·s pour recevoir des feedbacks complets et désigner les équipes gagnantes. À la clé, plusieurs prix offerts par les partenaires de l’événement : des formations, de l’accompagnement de projet, des vêtements éthiques.


Une équipe Disrupt’ Campus remporte le premier prix !

equipe gagnante SW2021


C’est l'équipe Q'lture, constituée de 5 étudiant·e·s et un alumnus de Disrupt’ Campus qui remporte le premier prix de ce Start-up Week-end avec un jeu de société. Ce projet répond à un besoin d’éducation sexuelle des enfants et préados avant l’âge de 12 ans. Ce jeu permet d’aborder les questions autour de l’amour et de la sexualité, dans un cadre ludique.

Charles, alumnus de la promotion 2019 et de droit, a rencontré :

  • Charlotte, doctorant en psychologie
  • Chloé, étudiante en droit de la propriété intellectuelle
  • Hélène, diplômée d’un master en psychologie et étudiante du Master Culture Numérique de Polytech
  • Hugo, ingénieur informatique à l’École Centrale
  • Sara, étudiante en Économétrie et statistiques à l’IAE Nantes

Bravo à elle·eux ! L’interdisciplinarité de l’équipe est encore une fois une formule gagnante !

Cette collaboration entre promotions Disrupt’ Campus Nantes prouve que cette communauté est source de belles rencontres, de réussites et projets. En espérant que projet continue, se développe et voit le jour dans les magasins de jeux !


Le hackathon Agrovif

En amont de cette édition, Luc, étudiant en Économétrie et Statistique à l’IAE Nantes, a aussi participé au hacktaton d’Agrovif, les 21 et 22 septembre organisé par le créateur de logiciel et d'application Vif. Deux jours pour mettre le design au service de l’innovation collective autour du thème suivant : "La transformation numérique au service de la RSE".

Son équipe était constituée d'un développeur de chez Vif, d'un professionnel d'une entreprise bretonne, un étudiant en design et une étudiante ingénieure agronome. Ils ont travaillé système pour centraliser les démarches RSE de l'entreprise (covoiturage, déchets, boîte à idées, etc.) sur un seul outil.

L’équipe de Luc est repartie avec un prix : une carte cadeau "Ethik'do" pour effectuer des achats éthiques, écologiques, solidaires et responsables.


Les marathons créatifs dans le parcours Disrupt' Camps Nantes

Ces expériences de marathons créatifs et hackathons font partie des obligations des étudiant·e·s du programme, car elles sont toujours très constructives et riches en apprentissage. Ces projets en accéléré permettent d’expérimenter dans des ambiances très énergisantes et inspirantes, un processus de création avec ses hauts et ses bas.

Les étudiant·e·s sont revenu·e·s motivé·e·s et inspiré·e·s, prêt·e·s pour les quatre mois de projets qui les attendent !